Sébastien Franck, déjà préparateur physique du CPP la saison écoulée, nous vient du Var et de l’Athlétisme (décathlète), où, en tant que coach, il a amené 2 relais à des médailles nationales. Il rempile également pour cette saison. Diplômé STAPS d’un Master Préparation Physique et Réathlétisation, ainsi que des diplômes fédéraux en athlétisme, il va reprendre le travail qu’il avait entamé en Septembre 2019, interrompu par le CoronaVirus.

Préparez-vous, car Sébastien Franck, lui, il est prêt !

Sébastien, quel sera ton rôle au sein du Club la saison prochaine ?

« Mon engagement sera principalement axé sur le CPP, qui restera ma priorité.
Il se peut que j’intervienne également sur les M13 et M15, voire sur la N2, selon les besoins et les compatibilités d’agenda,

Les bases de la préparation physique sont importantes à acquérir jeune, car elles seront utiles à la joueuse tout au long de sa carrière. »

Quelle est ta conception de la préparation physique ?

« La préparation physique est une des composantes-clés de la performance, au même titre que le travail technique et que la préparation mentale. Elle est très importante dans les sports collectifs, même si on ne lui accorde pas toujours l’importance qu’elle mérite.

Elle permet à la sportive d’exploiter au mieux ses capacités physiques, tout en la protégeant de certaines blessures, pas toutes, malheureusement.

Il faut avoir conscience, que chez les jeunes comme chez les pros, la saison est longue, avec les matches de championnat et ceux de Coupe de France.

La fatigue, la lassitude physique et mentale peuvent s’installer et augmenter le risque de blessure. Mon travail est de réduire ce risque et que la joueuse se sente bien dans son corps tout au long de la saison. »

Quelques exemples de ton travail  ?

« Sans rentrer dans les détails, chez les jeunes, on reste sur des principes simples et fondamentaux comme une musculation légère pour atteindre et maintenir un équilibre musculaire, la proprioception (pour ne pas se blesser à la réception des sauts, les choses à faire et à ne pas faire à l’échauffement, lors des déplacements, l’importance de la récupération, qui est une part intégrante de la préparation, l’hydratation, etc.

J’espère leur apporter un bien-être physique qui leur permettra d’aller le plus loin possible dans les Coupes de France tout en étant en bonne santé ».

Prépare-toi bien cet été pour bien préparer nos filles, Sébastien!


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.